<font face="verdana">Exporama est posé sur un présentoir à la caisse de la fondation HenriCartier-Bresson. C’est un beau magazine, en format poche ; il a même un aspect un peu « luxe » et trompe les gens qui le prenne pour un payant. « Certains, en le voyant dans les galeries et les musées, ont même hésité à le prendre, pensant qu’un tel objet devait forcément être payant, » affirme dans son éditorial du mois, Claude Maggiori</font><font face="verdana">, directeur de la rédaction d’Exporama.</font>

<font face="verdana">Exporama, dont le premier numéro est paru le 27 septembre 2006, recense toutes les expositions en cours à Paris, chaque rubrique correspondant à un quartier. Mais il ne s’agit pas pour autant d’un « Officiel des spectacles » exclusivement dédié aux expos ! Exporama est un magazine qui tient un véritable discours sur l’art et qui propose des illustrations en abondance, sur du très beau papier.</font>

<font face="verdana">Exporama est diffusé sur un réseau de galeries d’art, de salles de ventes, d’institutions culturelles et de musées à Paris et en région parisienne. Ce mois-ci il est également diffusé sur les sites de Paris photo. Pour voir la liste des lieux de diffusion : </font>Chez Higgins

<font face="verdana">Pour les paresseux, il est possible de le recevoir chez soi en s’abonnant : c’est 33 euros (pour les frais de port) pour 8 numéros par an...</font>