june

Chère communauté eYeka,

Juin est déjà là, ce qui signifie que l'été et surtout les grandes vacances arrivent à grand pas ! Certains d'entre vous doivent être impatients de partir à la conquête des plages de la côte, armés de leurs plus belles tongs ! :) Départ aujourd'hui pour Singapour où nous avons rencontré Niwina, un incroyable talent qui est né et a grandi en France et vit désormais à Singapour. Passionné de danse et de réalisation de vidéos, il a gagné 3 Prix sur eYeka pour les concours Klm, Aides, et Coloration. Mais chez @eYeka nous sommes persuadés que le meilleur reste encore à venir pour Niwina. Vous êtes curieux d'en savoir plus ? N'attendez plus et découvrez son interview ici ==>

eYeka-Portrait2

Peux-tu te présenter rapidement à l'ensemble de la communauté eYeka?

Bonjour ! Je m'appelle Nirina, mes parents sont originaires de Madagascar et je suis né et j'ai grandi et France. Je suis diplômé de l'Ecole Supèrieure de Commerce de Chambéry (INSEEC Alpes-Savoie) mais la passion a pris le dessus. J'ai eu l'opportunité de vivre en Asie, à Singapour et cela fait maintenant 2 ans et demi que je vis ici où je réalise des vidéos d'entreprise. Cependant j'envisage un retour en France prochainement.

Tu as rejoint eYeka en 2012 .Te souviens-tu de la manière dont tu as découvert eYeka ? Et pourquoi as-tu décidé de participer à nos concours ?

C'est un bon ami d'école de commerce qui m'a recommandé ce site (Merci Sco!) A l'époque je faisais des vidéos pour les associations de l'école et je commençais à faire des vidéos d'entreprise. Quand j'ai découvert le concept d'eYeka, j'ai tout de suite accroché: des marques internationales accessibles et des gains très avantageux! A l'époque je ne me sentais pas prêt, alors j'ai mis eYeka de côté sans pour autant perdre de vue la plateforme. Quelques années plus tard je me suis inscrit et me suis spécialisé dans les concours vidéo.

Depuis lors, tu as gagné 3 prix sur eYeka . Quel succès! Quels sont les secrets de ta réussite ?

Je pense que le premier facteur c'est le concept/l'idée. Comme certains créateurs l'ont déjà mentionné précédemment, je pense que le concept est le facteur le plus important. Vous avez beau avoir une caméra RED One ou une tablette Wacom Cintiq HD (à mes amis les geeks de l'image), personne ne va se souvenir de ce que vous avez utilisé; alors que votre histoire, votre message... Oui!

Ensuite il ne faut pas négliger la préparation. Si pour un concours j'ai 4 semaines pour soumettre mon média, je vais m'accorder 3 semaines pour laisser mûrir les idées et structurer ma vidéo; avant de filmer puis éditer le film lors de la semaine restante. La créativité a besoin de temps, quelque soit le domaine.

nirina medium Quel talent! Mais ça à l'air tellement difficile à réaliser... Quelles sont les difficultés que tu as pu rencontrer ? Et comment trouves tu l’inspiration ?

J'ai la chance de pouvoir réaliser des films d'entreprise et de rencontrer de très bons vidéographeurs. Je n'ai pas de formation en vidéo ni en design. J'ai appris sur le terrain en observant les gens et en m'enrichissant auprès des personnes ayant une technique avancée. Le plus dur fut d'apprendre à raconter une histoire à travers la vidéo. Comprendre que chaque plan a une signification et que tout cela contribue à la narration. Et je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre!

Je puise mon inspiration dans mon quotidien: les séries TV, films, trailers, internet... Mais aussi dans mes expériences et mes autres activités: danse, musique, personnes rencontrées. Quand un brief m'inspire, j'essaie de puiser dans tout cela afin d'en sortir une idée.

Y-a-t-il des artistes qui t’inspirent plus que d’autres ?

J'aime beaucoup la danse, notamment la danse urbaine. J'ai beaucoup d'admiration pour Les Twins, (découvrez-les ici) des danseurs français qui dansent maintenant au côté de Beyonce et que j'ai eu l'opportunité de rencontrer. Ils ont appris à danser dans la rue mais ils ont développé une technique de danse incroyable et arrivent à créer leurs propres mouvements qui influencent aujourd'hui de nouvelles générations de danseurs. Ils ont passé des milliers d'heures à s’entraîner, mais quand on est passionné ceci n'est pas une contrainte, juste une volonté de se surpasser et d'être le meilleur. Je pense que la passion est une base mais si on veut réussir, la technique est nécessaire. Selon moi, quelque soit le domaine, il faut d'abord apprendre la technique (ou la théorie) avant de pouvoir profiter d'une liberté créative. La passion est là pour nous aider à travailler plus que les autres.

les_twins_jump Tu connais désormais eYeka depuis quelques années, peux-tu nous dire ce que tu aimes chez eYeka et ce que tu aimerais voir s’améliorer ?

Le concept d'eYeka en lui même est génial. Permettre de connecter des créatifs avec des marques internationales est une réelle aubaine. En y repensant, nous créons chez nous: dans nos chambres, avec nos amis et nos propres moyens... Nos médias sont par la suite relayés à des grandes marques situées aux quatre coins du globe! Les prix sont également avantageux et personnellement ils ont eu un réel impact dans ma vie et je pense que c'est le cas pour beaucoup de créatifs. Enfin, l'équipe est vraiment amicale. J'ai eu la chance de rencontrer l'équipe eYeka Singapour et j'ai pu voir qu'effectivement nos créations contribuent réellement à la communication des marques avec succès. Cela donne un sens à ce que nous faisons.

Le seul point d'amélioration serait de mettre pour les contributeurs une vue d'ensemble des créations acceptées au concours, comme ce fut le cas auparavant, plutôt qu'un lecteur vidéo aléatoire.

Notre dernière question est la suivante: en tant que professionnel, aurais-tu des conseils  à faire part à l’ensemble de la communauté et aux créateurs souhaitant s’améliorer ?
Il faut persévérer et se se poser les bonnes questions. Plutôt que de se demander "Pourquoi n'ai-je pas gagné?", je me suis posé la question "Pourquoi ont-ils gagné?" Essayer de comprendre ce que le jury a aimé dans les sélections gagnantes: Est-ce l'idée? La qualité? Et essayer d'aller en ce sens. J'ai comme devise personnelle "Toujours plus loin, toujours plus haut" dans l'idée de toujours aller de l'avant dans les projets personnels ou professionnals. C'est également ce que je souhaite aux contributeurs: de toujours se remettre en question est d'aller de l'avant!

 

Merci beaucoup Niwina pour cette interview très inspirante à la fois pour notre équipe et pour l'ensemble de la communauté ! Nous avons vraiment hâte de découvrir tes prochaines créations !

A présent @eYeka a une question à poser au reste de la communauté, dites-nous "Comment eYeka a changé votre vie ?"

Vous souhaites nous en dire plus, c'est simple écrivez-nous à support-fr@eyeka.com