Bonjour créatifs et créateurs et surtout, bonne année à tous ! 

En ce tout début d'année 2016 (que nous vous souhaitons pleine de bonheur, d'énergie et de création), nous voulons prendre le temps de vous présenter Fabien Delescluse, alias YESYUKOM, notre créateur du mois de janvier, véritable passionné ! 

 A0124c80758f0133b5b50a1e243ccdfe

Bonjour, je m'appelle Fabien Delescluse et j'ai 36 ans. J'ai fait mes premières classes dans un collège Français traditionnel catholique. Si vous avez vu le film "Le Cercle des Poètes Disparus", alors vous avez un bon aperçu de ce qu'il s'y passait ! Autant vous dire que je ne m'y sentais vraiment pas à ma place ! Ne surtout pas s'exprimer, rester assis sur une chaise huit heures par jour et ne surtout pas contredire la méthode... Bref, si un jour vous avez un enfant créatif, s'il vous plait ne lui imposez pas ça ! C'est en 1993 que j'intègre l'école d'arts appliqués "Saint Luc" à Tournai, en Belgique et y découvre alors un monde de diversité artistique et une approche culturelle très différente de la mienne, à l'époque. J'y apprends les méthodes d'expression visuelle, les diérentes sensibilités et les techniques de communication. Diplômé des arts appliqués en 1999, je décide de partir un an aux USA pour passer mon TOEFL (Test Of English as a Foreign Language ). Ceci reste pour moi une expérience extraordinaire. Imaginez : 58 nationalités vivant ensemble dans un pays de culture d'expression, secouez bien le tout, et vous obtiendrez la magie et la richesse d'une expérience unique. Je porte ce pays aujourd'hui dans mon coeur pour tout ce qui en sort de bon et de constructif. Miami, New York, New Orleans, Austin, San Francisco, San Diego et j'en passe : je redécouvre la définition du mot "GRAND". C'est de retour sur ma terre natale, que je décide alors de retranscrire l'énergie américaine dans mon tout petit pays. Ceci n'a pas été une mince affaire jusqu'à maintenant. Les barrières ne sont pas seulement culturelles mais aussi économiques. Comment partager un vécu ? Comment traduire une idée, une ambition ? La communication visuelle reste à ce jour le moyen de communiquer tout cela à la vitesse de la lumière. Je crée ma société de freelance YES YUKOM.

 

Quand et comment avez-vous connu eYeka ? Racontez-nous votre première expérience sur le site.

Le 27 Février 2015, je reçois dans ma boite mail une publicité parlant du concept eYeka. Je parcoure le site et trouve tout de suite un concours qui me parle. Pas besoin de réfléchir...JUST DO IT.
Bienvenue sur eYeka ! Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour confirmer votre inscription et activer votre compte...Clic!
Pour le reste ça a été aussi facile que de descendre un toboggan ;) Je n'ai pas gagné tout de suite, mais j'ai tiré de mes premiers concours, une stimulation largement suffisante pour continuer.

 

Pourquoi participer à des concours ? Qu’est-ce qui vous attire dans le système de crowdsourcing ?

Avec eYeka, c'est la taille du terrain de jeu qui est différente. Tout le monde peut participer, les idées voyagent vraiment, il n'y a plus de barrières, seule la qualité de l'idée compte, sans inhibitions. Du point B (Brief) au point C (Creation) au point final (Client) sans distorsions ! Et c'est aussi un très bon moyen de se faire connaître rapidement et sans les conflits d'égo et d'intérêts internes d'une agence de renommée.

 

Vous avez rejoint 52 concours, participé à 28 et gagné 4 prix sur eYeka en moins d’un an ! Belle performance ! Racontez-nous votre processus de travail et de création.

Merci ! Je me rappelle bien mon premier concours gagné... je crois que je dansais sur mon lit ! Pour la créativité, c'est toujours le même process. Tout d'abord, il faut de la passion... sans passion pas de création ! Il faut être devant un brief avec l'excitation d'un chien devant une nouvelle balle. Et surtout se vider la tête de toutes les pistes logiques. Avec l'âge, on a tendance à tenir pour acquis toutes nos connaissances et rester bloqué sur des a prioris. Là c'est non, il faut avoir l'ouverture d'esprit d'un nouveau né ! On redémarre tout à zéro. Il faut lâcher prise et ne pas chercher à contrôler quoi que ce soit. Garder en tête qu'il existe des milliers de solutions même si vous ne les voyez pas encore. Pour cela je remercie mon garçon de 9 ans, Paul, qui me le rappelle tous les jours, car les enfants font tout cela naturellement. C'est ce que j'aime dans ce métier, on se sent tellement vivant lorsqu'une idée se dessine. La curiosité et l'observation des choses les plus insignifiantes du quotidien sont pour moi également des éléments essentiels de la création et une source intarissable d'inspiration. Je ne me lasserai jamais d'observer la vie. Imaginez ce que le monde serait aujourd'hui si les hommes primitifs n'avaient pas été créatifs ! Bref, la créativité c'est comme un muscle, ça se travaille.

 

Qu’avez-vous pu réaliser avec les concours gagnés ? Quelle serait votre prochaine réalisation ?

J'ai pu investir d'avantage dans mon entreprise YES YUKOM et gagner, grâce aux concours, en visibilité mondiale. J'ai pu également démarrer un projet de sculptures d'oiseaux My Lucky Bird qui me tenait à coeur depuis un moment et ainsi exprimer par le design le lien vital qui nous raccorde tous à la nature. Et finalement, j'ai pu nous offrir, à moi et mon fils, de belles vacances de surf dans les vagues de Fuerteventura et du Portugual.

 

Pouvez-vous décrire eYeka en une courte phrase ?

Si les créatifs étaient des mutants, eYeka serait certainement le CEREBRO ! Le parfait outil pour les retrouver tous !

 

Un dernier mot pour conclure ?

Je souhaite remercier les fondateurs et tous les acteurs de l'équipe eYeka pour avoir mis en place un système d'avenir pour tous les créatifs. Et pour la suite, clients ou créatifs, si vous vous demandez encore "Doit-on passer par eYeka ?", ne cherchez pas plus loin, la réponse est... "YES !"

 

Un grand merci Fabien ! Tu nous donnes à tous envie de nous surpasser et de créer encore et toujours ! Nous te souhaitons une belle année remplie de succès et de réussites... et bien entendu, beaucoup de concours gagnants sur eYeka !