Bonjour à Tous, 

L'été arrive enfin un peu partout sur la planete. Afin de célébrer les beaux jours qui arrivent, nous avons le plaisir de vous présenter le créateur du mois de Juillet : Victor Interiano !

Je m'appelle Victor Interiano, je viens de San Salvador, en Amérique centrale, et je suis rédacteur, designer et musicien. J'ai étudié le design graphique à l'université, mais j'écris des chansons et des poèmes depuis l'adolescence. Après avoir obtenu mon diplôme universitaire, j'ai voulu me spécialiser dans la rédaction publicitaire. Et c'est ce que j'ai fait. Je travaille pour des agences de pub depuis 11 ans maintenant.

Comment et quand avez-vous entendu parler d'eYeka ?

J'ai découvert eYeka grâce à un ami (merci Enrique !). Il avait à l'époque remporté un concours et m'en a parlé. Nous avons alors fait équipe (car il est designer et je suis rédacteur) et avons commencé à participer ensemble à plusieurs concours. Il m'a fait adorer cette idée géniale. Et j'ai continué à participer.

Qu'est-ce qui vous pousse à participer à ces concours ?

Pouvoir montrer ce dont je suis capable au monde entier et à d'autres créateurs est vraiment épanouissant et m'apporte une grande satisfaction. L'important n'est pas de gagner, mais de mettre ses neurones au travail. Ça n'a pas de prix. C'est aussi très important d'écouter les opinions des autres et de découvrir ce qu'ils pensent de votre travail.

Quelle est votre plus belle réussite (pas forcément pour eYeka, mais en lien avec la création, que ce soit personnel ou professionnel) ?

En fait, j'aime les petites choses de la vie. Et je pense que se réveiller pour affronter une nouvelle journée est déjà une belle réussite de nos jours (rires). Mais pour ce qui est de la réussite professionnelle, je dirai avoir gagné un festival local de publicités. C'est toujours agréable de travailler avec une équipe qui aime ce qu'elle fait et pour qui créer des publicités est un plaisir plutôt qu'un travail. Et j'adore jouer de la musique, alors pouvoir partir en tournée avec mon groupe (Voltar) était comme un rêve devenu réalité ; jouer devant un public me donne le sourire.

Avez-vous un « processus créatif » ou vous êtes plutôt du genre à suivre votre inspiration ?

Et bien, je lis le brief. Ensuite, j'arrête tout et je pars marcher, jouer de la guitare ou je sors boire un verre. Ou toute autre activité. J'essaie de prendre un peu de recul. Et après une journée ou deux, je commence à jouer avec les mots, je cherche des associations de mots et je commence à établir un concept. Je vais sur l'ordinateur et commence à chercher d'autres références. Et je me mets à créer le visuel pour ce concept. J'utilise ce processus quand je travaille seul, mais quand je travaille avec mon ami, le processus est différent : nous commençons à parler du sujet, de choses que nous avons vues, nous nous souvenons de quelque chose d'amusant, d'une blague, d'un film, etc. Puis nous créons le concept et le visuel ensemble.

Y a-t-il quelque chose que nous devrions savoir sur vous ? (anecdotes amusantes, artistes préférés, précédent emploi, etc.)

Alors, j'adore la pizza et les ailes de poulet grillé... Plus sérieusement, j'ai toujours voulu travailler dans un zoo, car j'adore les animaux. Un point amusant : désormais, je crée des briefs créatifs qui ressemblent à ceux d'eYeka. Grâce à vous, mes clients sont de meilleurs clients.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

J'ai récemment quitté mon emploi et j'ai créé ma propre agence de publicité numérique avec ma sœur. Elle s'occupe de la partie marketing. Alors je me vois faire grandir notre entreprise et continuer à jouer de la musique.

Comment voyez-vous eYeka dans 10 ans ?

Plus grand, avec des bureaux partout dans le monde, aidant des clients locaux et internationaux à créer de magnifiques campagnes et des vidéos grâce aux idées de créateurs géniaux du monde entier. C'est un terrain de jeu vraiment créatif et je me retrouve dans cette communauté de créateurs uniques. J'espère qu'elle perdurera de longues années.

 Le mot de la fin ? (un conseil pour les nouveaux créateurs, des remerciements, un conseil pour améliorer eYeka, etc.)

Ne participez pas pour gagner, mais parce que vous êtes passionné par la création. C'est exaltant de voir sa propre évolution à mesure que l'on participe.

Encore merci de nous avoir accordé le temps pour répondre à ces quelques questions, nous avons hâte de voir tes prochaines idées !