Salut à tous !

Alors que les jours rallongent et que la température monte de notre côté de l'équateur, l'été arrive à grands pas et nous commençons à prévoir nos vacances.

Pour vous transmettre cette humeur estivale, nous vous emmenons dans la ville ensoleillée de Barcelone, où nous avons fait la connaissance de notre créateur eYeka du mois. Permettez-nous de vous présenter notre vidéaste créative : Florie Berrehar.

https://eyekaen.uservoice.com/assets/120138793/13124596_930908940341241_8746623502289409999_n_1_.jpgPouvez-vous nous parler un peu de vous et nous raconter votre histoire ? Que faites-vous en dehors de vos formidables créations pour eYeka ?

En dehors d'eYeka, j'écris énormément, je mémorise les rues de Barcelone, j'essaie d'améliorer mon absence de talent en skateboard, je mange de la morcilla de cebolla, je cours beaucoup, j'étudie la philosophie à l'université, je tourne des films pour des entreprises et pour d'autres publics, j'essaie d'apprendre l'espagnol, j'écris des scénarios et, bien entendu, j'essaie de consacrer plus de temps à eYeka.

Vous êtes membre d'eYeka depuis environ 3 ans. Pouvez-vous nous dire quand et pourquoi vous avez décidé de rejoindre cette communauté ?

Je dois avouer que je ne m'étais pas rendu compte que ça faisait déjà 3 ans... mais du coup ça explique pourquoi je ne me souviens pas de la façon dont j'ai découvert cette plate-forme ! J'imagine que je suis tombée sur eYeka en surfant sur Internet, en train de chercher de nouveaux clients. Mais ce qui est sûr, c'est qu'eYeka a été une grande et belle découverte pour moi !

 

https://eyekaen.uservoice.com/assets/120138805/10404069_10205187978598314_3336085790177362290_n.jpgPouvez-vous partager votre démarche créative lors des concours eYeka ? Où trouvez-vous votre inspiration ?

Tout d'abord, je me m'inscris qu'aux concours qui attisent ma curiosité et suscitent mon envie de créer. Dès que je lis un brief qui m'attire, impossible de faire marche arrière : tant que je n'ai pas trouvé ce qui me semble être la bonne idée, mon esprit reste obnubilé par le concours. Je n'ai pas recours à une démarche créative en particulier. C'est plutôt comme une obsession qui se présente sur mon chemin.

Jusqu'à aujourd'hui, vous avez soumis 8 entrées validées et avez remporté 4 récompenses ! Félicitations ! Quel est votre secret ? Quelle méthodologie appliquez-vous ?

Eh bien, disons que c'est une obsession et que je dois travailler dur pour m'en débarrasser. Voilà l'idée générale de ma méthodologie J

Chaque brief est une histoire différente. En général, j'écris des dizaines de créations possibles, jusqu'à ce que je trouve LA solution. Ensuite, je commence à réfléchir à des images, je cherche le décor parfait, le modèle idéal, etc. Une fois satisfaite de toute la préparation, je filme. Mais je le fais toujours parce que j'aime ça. Je pense que le plaisir est la clé.

Avez-vous une entrée préférée dont vous êtes particulièrement fière ? Si oui, laquelle ?

Dont je suis fière ? Parler de fierté serait un bien grand mot ! Disons que je suis heureuse de créer du contenu que le client apprécie. Ce qui me rend fière c'est de voir des personnes rires ou être amusées par les vidéos que je crée. Et parmi mes créations, la vidéo qui a été reçue avec le plus d'enthousiasme est celle pour le BIC 4 couleurs. Une histoire d'amour qui parle à tout le monde ;)

Quand avez-vous pris conscience que vous vouliez être vidéaste ?(pourquoi ?)

Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours voulu travailler dans la publicité. Mais pas toujours pour les mêmes raisons. À l'âge de 6 ans, je voulais être actrice dans des publicités de barres chocolatées (pour pouvoir manger BEAUCOUP de chocolat gratuitement !), ensuite j'ai compris qu'une telle carrière serait inévitablement associée à des problèmes d'obésité, et c'est là que mon père a acheté une caméra pour nos vacances en famille.

Alors j'ai commencé à filmer. Au début, je tournais des publicités parodiques, puis des courts-métrages complètement absurdes. Les années ont passé, et j'ai fini par m'acheter un 5D. Maintenant, j'essaie simplement et je m'attelle à ce que je sais faire de mieux. Et, en l'occurrence, c'est écrire des histoires, mélanger les mots et les mettre en images.

Qu'avez-vous pu réaliser ou atteindre avec les récompenses que vous avez gagnées ?

Le premier prix que j'ai gagné m'a fait l'effet d'un électrochoc. À l'époque, je prévoyais de quitter Paris pour commencer une nouvelle vie à Barcelone, alors que j'avais toute ma vie à Paris. Tout me retenait là-bas. Mon réseau professionnel, mes clients, mes amis, mon incroyable lit IKEA, mon ex, etc. Et quand j'ai gagné ma première récompense, j'ai ouvert mon placard, sorti mon sac à dos et j'ai pris toutes mes affaires. Deux semaines plus tard, j'étais à Barcelone en train d'écrire mon premier scénario de long-métrage.

Si vous deviez décrire eYeka en 3 mots, lesquels choisiriez-vous ?

Ma cure mensuelle d’EXCITATION et de REMISE EN QUESTION qui stimule et récompense ma CRÉATIVITÉ.

Enfin, quels conseils prodigueriez-vous aux nouveaux créateurs ? 

Allez-y sans réfléchir et veillez à profiter de chaque instant du processus créatif ! (Ça sonne un peu cliché, mais au final, c'est vraiment la seule chose qui importe...)

https://eyekaen.uservoice.com/assets/120138787/10690178_10205403554346863_4045105876277401919_n_1_.jpg

Merci de nous avoir accordé votre temps, Florie. Continuez de nous inspirer, nous et nos créateurs, et nous avons hâte de découvrir vos prochaines vidéos !