Ce mois-ci, nous partons à la rencontre de gi_leiva, l'une de nos plus chers et tendres membres, qui célébrera en mai son 7ème anniversaire en tant que créatrice chez eyeka ! Cette free-lance originaire d'Argentine est toujours en quête d'apprentissage, sa citation préférée de René Descartes est d'ailleurs : « Je donnerais tout ce que je sais contre la moitié de ce que j'ignore. » Découvrons-la !

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Je viens de Córdoba, une province au centre de l'Argentine. J'ai 40 ans, je suis en couple avec Mariano (42 ans) depuis 24 ans et nous avons deux fils : Agustin (21 ans) et Ciro (11 ans). Je travaille au service ingénierie d'une entreprise de télécommunication, mais c'est mon métier de free-lance qui m'apporte le plus de satisfaction professionnelle, surtout en tant que créatrice... chez eyeka.

Je me décrirais comme curieuse et auto-didacte, j'aime explorer et apprendre de nouvelles choses, même si elles sont très techniques ou en dehors de ma zone de confort. Je n'ai pas peur des défis ; si quelque chose dépasse mes connaissances générales, j'approfondis mes recherches jusqu'à ce que je comprenne ce dont j'ai besoin. C'est sûrement pour cette raison que je me sens si bien chez eyeka : j'ai l'opportunité d'en apprendre davantage à chaque concours auquel je participe.

Je rêve de vivre de mes idées et de ma créativité, que ce soit dans mon pays ou quelque part où j'aurais la possibilité d'utiliser mon imagination afin de contribuer à un meilleur avenir pour tous.

Comment avez-vous connu eyeka ?

Pour être honnête, je ne sais plus comment j'ai découvert eyeka. Mais je dis toujours que je suis une « fille d'Internet » donc je suis sûrement tombée sur cette communauté en regardant, apprenant et recherchant de nouvelles choses en ligne.

Avez-vous un processus créatif particulier ? Si oui, pouvez-vous dévoiler une partie de votre secret à notre communauté ? Où cherchez-vous l’inspiration ?

Après beaucoup d'essais et d'erreurs, j'ai compris que le secret consistait à lire et relire le brief afin d'être complètement sûr du principe du concours, de ce dont l'entreprise a besoin et, surtout, de ce que notre cible attend. En général, je fais beaucoup de recherches sur le public cible : j'aime savoir ce qu'il veut, ce dont il parle et ce dont il a besoin. Puis je sélectionne les « mots clés » auxquels aboutit ma recherche et j'en fais le point de départ de ma proposition. Ensuite, il me suffit de laisser libre cours à mon imagination...

Lorsque vous soumettez une idée, comment faites-vous pour rester positive si elle est rejetée ou si elle n’est pas sélectionnée comme idée gagnante ?
Une fois de plus, je vais être honnête : c'est très difficile ! Je suis forcément déçue lorsque je pense avoir une idée gagnante et qu'elle est rejetée au premier examen. Toutefois, je tiens à remercier les jurés car chaque retour qu'ils nous font contient de précieux conseils qui nous permettent d'améliorer chaque proposition et d'être ensuite acceptés sans problème.

En général, au moment où les résultats sont publiés, je suis déjà concentrée sur un autre concours. Si mon idée ne gagne pas, je suis déçue pendant un petit moment, et parfois, cela me donne de l'élan pour mettre au point mes nouvelles idées.

Que souhaiteriez-vous réaliser (ou avez-vous déjà réalisé) avec les prix que vous gagnerez/avez gagnés ? Malheureusement, mon pays vit des temps très compliqués d'un point de vue économique. Nous sommes au milieu d'une crise qui implique des augmentations constantes des prix et des taux, l'inflation est élevée et malheureusement, nos salaires ne connaissent pas la même croissance. Dans ce contexte, les prix eyeka m'ont aidé à subvenir aux besoins de ma famille en souffrant moins de la crise économique que beaucoup de mes compatriotes.

Si vous deviez décrire eyeka en 3 mots, lesquels choisiriez-vous ?
Connaissances, communauté, opportunités

Le 5 mai, nous fêterons votre 7ème anniversaire en tant que créatrice eyeka. C'est super ! Comment vous sentez-vous ? Qu'avez-vous appris de ces sept années ?

Sept ans ! C'est formidable! J'adore faire partie de cette magnifique communauté. Je n'ai jamais eu de ressenti négatif à propos d'eyeka. Les commentaires des jurés, comme ceux de certains créateurs, ont toujours été très constructifs et je les prends toujours en compte car je pense qu'ils apportent de bonnes ondes. Grâce à eyeka, j'ai appris beaucoup. Ces concours ne me demandent pas seulement d'avoir de nouvelles idées, ils me mettent également au défi de perfectionner mes techniques et de développer mes connaissances afin de proposer des présentations qui en valent la peine. Des présentations parfois à la hauteur de celles de grands professionnels au sein de la communauté créative.

Je pense que ce que j'apprécie le plus aujourd'hui chez eyeka, c'est la quantité impressionnante de connaissances que j'ai acquises et la formidable communauté dont je fais partie. C'est comme une famille internationale magnifique et super créative.

Enfin, aimeriez-vous partager quelque chose avec nos créateurs (un secret, un conseil…) ?

La clé, c'est : « N'AYEZ PAS PEUR » Ne vous sous-estimez pas et n'ayez pas peur d'un concours qui semble en dehors de votre zone de confort. Faites des recherches, lisez et apprenez-en davantage sur votre sujet. Améliorez vos techniques et éliminez « Je ne peux pas » de votre vocabulaire. Comme le dit mon mari : « Le monde appartient aux audacieux » ;)

Merci infiniment, Gi !