eÿeka's Community Blog

Follow the community announcement

Our team of dedicated community managers share the big news of the community and eÿeka. Learn more and comment about the best creators, the new contests on eÿeka and what happens with your ideas after the end of the contests.

Stay updated, follow us:

Les réfugiés

By Mikhail Kachakhidze on lundi 19 février 2007 10h08 Call for entries 0

Voici quelques photographies d'Edouard Beau, extraites de son exposition consacrée aux réfugiés de Sangatte en 2002. Les visages sont durs et absents, et leur solitude trouve un écho troublant dans les plages désertes. Récapés d'on ne sait où, seul leur visage nous dit quelque chose.

Retrouvez les photographies d'Edouard sur le site de l'association Basses lumières et sur son blog trés fourni. 

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Poupées de papier glacé

By Mikhail Kachakhidze on lundi 12 février 2007 10h41 Call for entries 0

 

 

Ce qui séduit le plus dans ces photos, c'est leur côté à la fois trés spontané et léché. Dans le même temps, elles semblent statiques et animées, elles suggèrent des histoires tout en restant étrangement abstraites. 

D'autres photographes se sont entichés de ce genre un peu kitch, faisant de quelques jeunes filles les idoles d'un monde onirique de pacotille. Anna Gaskell fait à cet égard figure de référence. Ses photos évoquent avec tendresse et nostalgie un monde qui n'est plus.

 

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Détournements du politique

By Mikhail Kachakhidze on lundi 12 février 2007 09h00 Call for entries 0

 

 

L'exercice semble facile et plutôt ludique, mais il a le mérite d'introduire de l'ambiguité dans le jeu du politique. A la fois drôle et inquiétant, Chirac dévoile son aritillerie lourde, ses gestes, ses mimiques, son regard. Il n'est plus qu'une machine qui fonce et siffle, répétant à l'envie les mêmes poses, les mêmes bruits. Une machine qui pose et qui bruite, sans visage ni voix.

Aux amateurs de ces formes ambigues, allez voir du côté de Martin Arnold, qui joue notamment avec la délicieuse Judy Garland, et Peter Tscherkassky dont l'oeuvre est dans ce registre magistrale.

 

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Nouvelles fonctions

By Mikhail Kachakhidze on samedi 10 février 2007 11h23 Products And Features 0

Nous sommes heureux de vous présenter de nouveaux modules sur le site !

Pour commencer, nous avons un nouveau player : il est beau ! Et en plus il est “skinnable” : on peut en choisir la couleur dominante et être ainsi assorti à son blog. La barre de commandes se masque automatiquement (au bout de quelques secondes) pour nous laisser apprécier l’image et rien que l’image.

Les petits bugs d’affichage de la page “Mes albums” sont corrigés, mais nous avons encore beaucoup de travail pour simplifier cette page et la rendre plus simple et plus fluide. 

Une nouvelle page “EyekaChannels” remplace “EyekaTV” (oui nous travaillons aussi sur le wording :) et nous espérons vous y retrouver bientôt ! Les thèmes choisis sont pour nous le reflet de l’état de la création artistique en ligne et de l’esprit que nous souhaitons insuffler au site.

Nos utilisateurs premium bénéficient d’un traitement de faveur pour la compression video, qui s’effectue désormais en VP6 ! Nous savons que pour beaucoup d’entre vous, la qualité de compression des films est un point crucial et nous travaillons constamment sur ce sujet pour atteindre un niveau de qualité optimum.

Nous vous invitons enfin à consulter la rubrique Aide, que nous avons illustrée de tutoriels animés.

Un grand merci aux utilisateurs qui nous ont fait de nombreux retours sur le site, que ce soit des questions, des rapports de bug ou des suggestions d’amélioration. C’est pour nous, le seul moyen d’avancer dans la bonne direction et de rendre notre produit meilleur !

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Rencontre avec Rekyus

By Mikhail Kachakhidze on mardi 06 février 2007 11h29 Featured Authors 0

 



Depuis combien de temps pratiquez-vous la photo ?

J’ai acheté mon premier reflex en septembre 2005, c’est à partir de ce moment que j’ai véritablement commencé à pratiquer la photo.

Qu'est-ce qui vous a amené à faire de la photo ?

J’aime voyager seul et la photo s’avère être un excellent compagnon de route. De plus, lorsque je suis à l’étranger je m’imagine reporter, je tiens un carnet de route, je fais des témoignages, etc. la photo s’est donc logiquement présentée à moi pour parfaire mon fantasme journalistique.

De quelle façon pratiquez-vous la photo ?

De manière aléatoire. Mon appareil est volumineux et ne me permet pas de l’avoir sur moi à tous moments. Je consacre donc une journée par semaine à la prise de vue où je sors de bon matin pour ne rentrer que le soir. Mais c’est lors de mes déplacements à l’étranger que je suis le plus productif. Le voyage m’inspire,  et comme mon œil se fatigue vite d’un lieu qu’il a trop vu/bu, j’ai besoin d’aller au-devant de nouveaux horizons pour me ressourcer.

Quand vous prenez une photo quel est le point le plus important, sur lequel vous vous focalisez ?

Mettre en valeur l’insignifiant. Le petit truc négligé par les autres et qui ne demande qu’à être vu et saisi.

Quel est le lieu que vous préférez shooter ?

La ville ! Étant citadin c’est là où je me sens le plus à l’aise.

Pourquoi avez-vous choisi d'être béta-testeur pour Eyeka ?

J’aimerais commencer à m’investir davantage dans la photographie, c’est-à-dire pas simplement prendre des photos mais comprendre les moyens de postproduction et de diffusions, de façon à faire connaître mon travail. Pour cela je me base essentiellement sur l’Internet qui offre de nombreuses possibilités. J’ai vu une annonce de Eyeka dans le magasine « Photo », je suis allé voir et j’ai été charmé !

Que pensez-vous de ce type de plateforme de partage de contenu et de l'émergence du contenu amateur dans les médias ?

Ce type de plateforme est idéal pour se faire connaître et découvrir le travail des autres. Les beta-testeurs sur Eyeka peuvent communiquer entre eux, s’échanger des avis, se créer des réseaux. Le partage est essentiel car il nous empêche d’être -complaisamment- fermé sur nous-même. Il y a toute une communauté d’amateurs à l’extérieur qui fourmille de créativité et qui ne demande qu’à s’exprimer. L’explosion des médias explique en grande partie l’émergence de ce « contenu amateur ».  Bien entendu il ne suffit pas d’avoir ses photos sur une plateforme de partage pour s’estimer satisfait ; il faut qu’il y est un suivi derrière : un partenariat avec des agences de photo par exemple afin qu les gens qui, comme moi,  souhaitent percer dans le milieu puissent obtenir des débouchées professionnelles… 

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte