eÿeka's Community Blog

Follow the community announcement

Our team of dedicated community managers share the big news of the community and eÿeka. Learn more and comment about the best creators, the new contests on eÿeka and what happens with your ideas after the end of the contests.

Stay updated, follow us:

Créateur Du Mois - Février 2018

By Thomas Langella on mardi 06 mars 2018 07h00 Featured Authors 0

Chers créateurs,

Brené Brown a un jour déclaré « Sans échec, il n'y a pas d'innovation ni de créativité. » C'est pour cela que vous ne devez jamais abandonner et que lorsque vous échouez, vous devez toujours vous relever et réessayer !

Ce mois-ci, nous aimerions vous présenter notre talentueux créateur du mois, Akshay Koranne.

 

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Bonjour à tous,

Je m'appelle Akshay Koranne. J'ai vécu dans différentes villes d'Inde et ai connu différentes cultures jusqu'à mon entrée en seconde, où j'ai commencé à m'intéresser à la création. Mes premiers pas dans le monde du design se sont traduits par des dessins de plans, du modélisme et une fascination pour les croquis automobiles et de produits. Il y a plus de dix ans, je me suis rendu compte que cette créativité pouvait m'offrir de nombreuses opportunités et serait mon avenir.

Venant d'une très petite ville indienne, je n'avais jamais eu l'occasion d'aller dans une bonne école de design. Cette envie d'étudier le design m'a emmené à Metro City, puis j'ai obtenu mon master au National Institute of Design (NID) en Inde.

J'ai choisi de poursuivre une carrière dans le retail design.
Et aujourd'hui, je travaille comme retail/product designer (ou concepteur de produits et architecte commercial). Cela fait maintenant plus de dix ans que je suis laissé tenter par le domaine du design et cela m'a fait bien plus évoluer que je ne le pensais... Aujourd'hui, je suis heureux de vivre ce rêve que j'ai longtemps espéré et que m'offre la profession de designer, qui permet d'apprendre sans cesse.

En dehors du design, j'aime chanter et je m'intéresse également à la cuisine. J'ai toujours pensé que la vie ne devait pas être monotone, et apprendre et faire de nouvelles choses fait toujours de vous une personne dynamique. « Il est toujours mieux d'être appris que d'être étudié »

 

Comment avez-vous connu eYeka ?

Grâce à un ami qui était déjà créateur pour eYeka. Cela ne fait qu'un an que je connais eYeka, et je suis ravi d'avoir découvert de telles plateformes qui permettent aux talents mondiaux de montrer leur potentiel et de créer une fraternité autour du design pour progresser et découvrir davantage.

 

Avez-vous un processus créatif particulier ? Si vous en avez un, pouvez-vous dévoiler une partie de votre secret à notre communauté ? Où cherchez-vous l’inspiration ?

D'après moi, il y a différentes approches au processus de conception. Parfois, on trouve une idée en quelques secondes, et d'autres fois, il faut réaliser une analyse approfondie pour parvenir à une idée de design sensée. Je continue de suivre une méthode classique de recherche de concept reposant notamment sur des sessions de brainstorming et des griffonnages instantanés. Puis vient l'étape des recherches sur Internet afin de savoir s'il existe des solutions similaires ou non. Croyez-moi, cet exercice me fait toujours prendre conscience qu'il ne faut pas copier le design d'un autre et qu'il faut rester original.

Lorsque vous soumettez une idée, comment faites-vous pour rester positif si elle est rejetée ou si elle n’est pas sélectionnée comme idée gagnante ?

Je pense qu'il faut toujours garder l'esprit libre lorsque l'on commence le processus de design. L'idée de gagner ou de perdre doit être secondaire et il ne faut jamais penser à un rejet de votre idée. De plus, pour moi, le rejet d'un projet me donne encore plus envie de réaliser un meilleur design et de le parfaire. Mais il faut avoir confiance en sa création, ce qui donne assurément l'espoir de gagner.

 

Que souhaiteriez-vous réaliser (ou avez-vous déjà réalisé) avec les prix que vous gagnerez / avez gagnés ?

J'ai dépensé les récompenses que j'ai gagnées dans des vacances, car je pense qu'il est toujours bénéfique de faire une pause et de rompre avec sa routine ! Les sorties libèrent l'esprit et sont comme la touche F5 de votre clavier, elles permettent de prendre un nouveau départ.

 

Si vous deviez décrire eYeka en 3 mots, lesquels choisiriez-vous ?

Opportunité mondiale / Plateforme créative / Encouragement

 

Enfin, aimeriez-vous partager quelque chose avec nos créateurs (secret, conseil…) ?

Les amis... Essayez simplement d'être originaux et de penser aux besoins de l'utilisateur final.

Si vous êtes bloqués, libérez-vous l'esprit et recommencez à zéro... Je suis sûr et certain que vous parviendrez au stade où vous trouverez un sens à votre design.

 

Un grand merci à eYeka pour l'aide qu'elle m'apporte !

Pour découvrir le travail d'Akshay, cliquez ci-dessous :

  https://www.behance.net/koranne

  http://www.coroflot.com/akshaykoranne

  http://akshay62.wixsite.com/designworks

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Voici Bogdan, notre créateur du mois de Février!

By Thomas Langella on mardi 06 février 2018 07h01 Featured Authors 0

Salut à tous !

Anne Bradstreet a déclaré un jour « S'il n'y avait pas d'hiver, le printemps ne serait pas si agréable ».

Le mois de février est arrivé, alors profitons de l'hiver tant qu'il est encore là ! Faites-vous un bon chocolat chaud et lisez cet article sur notre créateur talentueux du mois, Bodgan !

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Bonjour tout le monde ! Je m'appelle Bogdan Novakovic et je vis et travaille dans ma ville natale, Belgrade, où j'ai étudié le design graphique et l'illustration à la faculté d'arts appliqués. Une fois diplômé, j'ai travaillé pour plusieurs studios de création et agences publicitaires comme McCann Erickson Belgrade, où j'occupais un poste de designer. Je participais à des campagnes publicitaires et au renouvellement de l'identité de marques pour de grands noms tels que Coca-Cola, Carlsberg, Tuborg, Schweppes, Delhaize, Raiffeisen bank, Halk bank, MTS Telecom, Zepter International, etc.
Cette expérience m'a donné le courage d'ouvrir ma propre agence de design et du temps libre pour retourner à l'université et étudier l'art. J'y poursuis actuellement une thèse dans les arts numériques. Mes recherches se concentrent sur la réalité virtuelle et augmentée. Ce sujet et l'impact de cette technologie sur l'industrie de la création me passionnent énormément. Je travaille aussi avec mon ami de longue date et collègue designer, Damjan Jovancic, qui a étudié la conception de produit à l'université Politecnico di Milano, en Italie. Je considère le travail d'équipe comme un excellent moyen d'élargir les concepts et les idées. Je me rends aussi régulièrement à Milan, parce que certains de nos clients et amis vivent là-bas.

 

Comment avez-vous connu eYeka ?


Nous avons découvert eYeka par l'intermédiaire du site Contest Watchers.
Nous nous sommes réunis et avons créé un profil avec mon nom pour voir à quoi cela ressemblait, puis nous avons décidé de participer au concours sur le remaniement d'un packaging pour Unilever Nexxus. Ce concours avait l'air vraiment intéressant parce qu'il demandait des compétences en graphisme et en design industriel, deux domaines dans lesquels nous avons pas mal d'expérience. Un mois plus tard, nous avons reçu un e-mail de la part d'eYeka, nous félicitant d'avoir obtenu la première place ! Nous étions ravis ! C'était notre premier concours sur ce nouveau site web que nous venions de découvrir, et nous avons gagné le premier prix ! Et aujourd'hui nous répondons à une interview au titre de designer du mois ! Quelle incroyable expérience !

 

Avez-vous un processus créatif particulier ? Si vous en avez un, pouvez-vous dévoiler une partie de votre secret avec notre communauté ? Où cherchez-vous l’inspiration ?

Quand nous choisissons un concours qui nous intéresse, nous commençons par faire des recherches sur la marque ou le produit en question. Nous puisons notre inspiration dans de multiples choses, en suivant d'autres artistes dans divers domaines créatifs comme le cinéma, l'art moderne, la musique, l'architecture, la technologie, etc. Dans notre processus créatif, nous utilisons des applications comme Pinterest pour créer nos mood boards. Ça nous aide beaucoup pour nos projets. Puisque nous vivons entre Belgrade et Milan et que nous voyageons souvent dans d'autres villes, nous utilisons tous les deux ces outils modernes pour suivre les processus de génération d'idées de l'autre. Nous utilisons surtout l'application RealtimeBoard parce que nous pouvons dessiner de façon simultanée et partager des idées en temps réel sur un tableau virtuel. Nous essayons de ne pas trop nous prendre au sérieux et trouvons souvent notre inspiration en nous amusant et en buvant BEAUCOUP de café !

Lorsque vous soumettez une idée, comment faites-vous pour rester positive si elle est rejetée ou si elle n’est pas sélectionnée comme idée gagnante ?

Ça ne nous est pas encore arrivé sur eYeka, mais nous savons que ça finira bien par se produire parce que nous avons travaillé sur tellement de projets et pour des marques très différentes et chacune d'elle a son propre style et sa propre langue créative. Nous savons que dans le domaine de la créativité, les rejets sont fréquents, mais ça peut être quelque chose de positif, car cela vous permet d'apprendre.

Que souhaiteriez-vous réaliser (ou avez-vous déjà réalisé) avec les prix que vous gagnerez/avez gagnés ?

Bonne question ! Nous n'avons pas encore décidé de ce que nous ferons avec l'argent de la récompense gagnée.
Nous achèterons probablement du matériel pour le studio. De nouveaux équipements de réalité virtuelle ou une imprimante 3D, mais nous sommes vraiment déterminés à participer cette année à un maximum de concours sur eYeka.
Alors reposez-nous la question à la fin de l'année, quand nous aurons gagné d'autres concours !

Comment décririez-vous eYeka ?

Aux multiples facettes ! Chaque mois, il y a tellement de concours différents de grandes marques, et chaque concours ressemble à une proposition de campagne dans une agence de pub ! Les briefs sont très professionnels et clairs ! Les possibilités sont sans fin ! Une superbe communauté pour rencontrer des créateurs du monde entier et découvrir leur travail.

Enfin, aimeriez-vous partager quelque chose avec nos créateurs (secret, conseil…) ?

Notre secret est de travailler dur, mais toujours en s'amusant ! Nous travaillons dans un secteur créatif où les idées viennent plus facilement à l'esprit si vous êtes détendu et que vous vous amusez ! Lisez, observez et écoutez... Tout peut être source d'inspiration. Nous vivons dans un monde vraiment dynamique et intéressant pour les créatifs, où la technologie joue également un rôle clé !

 

Merci beaucoup Bogdan ! Nous avons hâte de découvrir votre prochaine création !

 

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Créateur Du Mois: Vohary_Soa

By Thomas Langella on mercredi 10 janvier 2018 09h34 Featured Authors 0

Salut, eYeka !

Henri Matisse a dit un jour : « La créativité demande du courage », et ce que nous aimons chez notre communauté, ce sont les idées courageuses et audacieuses que vous nous envoyez chaque jour ! Aujourd’hui, nous souhaiterions vous présenter notre créateur du mois, Vohary, qui n’est membre d’eYeka que depuis Décembre 2017 !

Dites-nous en plus sur vous (ce que vous avez étudié, où vous avez travaillé, où vous vivez, ce que vous préférez dans votre pays/ville, ce qui vous caractérise le plus, et tout ce que vous souhaitez partager) …

Bonjour ! Je m’appelle Vohary, mais on me connait sous le nom de Sawyer, et j’ai 24 ans. Je suis un artiste vivant à Madagascar, une île de l’Océan Indien. Je vis à Antananarivo, la capitale, un endroit très animé, comme toutes les villes j’imagine. À l’université, j’ai étudié la littérature anglaise et les arts, puis le film documentaire, avant que le programme ne soit arrêté en raison de problèmes politiques. J’ai commencé à travailler en tant que professeur à l’école primaire, tout en poursuivant en parallèle une carrière d’illustrateur indépendant. J’aime lire, regarder des films, et tout ce qui touche à Harry Potter. Mon rêve est de devenir un artiste à temps plein, de vivre de mes illustrations et de réaliser de grands projets, mais la réalité ne me le permet pas encore. En réalité, Madagascar est un pays pauvre, et lorsque l’on veut devenir un créateur indépendant, tout est compliqué. Au fil des ans, j’ai dû apprendre à survivre tout en poursuivant ma créativité et mes rêves ! Je me concentre sur les côtés positifs de la vie et sur ce qui m’inspire, tel que l’univers d’Harry Potter, la nature, découvrir de nouvelles personnes et de nouvelles cultures. Je travaille actuellement en tant que vidéaste, mais je souhaite également réaliser un projet de livre. J’aimerais posséder mon propre studio et travailler à mon compte.

 

Comment avez-vous entendu parler de eYeka ?

C’est amusant car j’ai découvert eYeka alors que je réfléchissais à tous ces projets, et à une manière de les financer. Je suis rentré du travail ce soir-là, j’étais fatigué et j’ai simplement tapé « travail pour un illustrateur » sur Google, et c’est comme cela que j’ai découvert eYeka, le premier résultat de la liste. C’est la première fois que j’en entendais parler et je me suis dit « pourquoi pas ». De plus, j’ai été motivé par le côté humain de la plateforme, que j’ai rarement retrouvé sur les autres plateformes créatives que j’ai utilisées.  J’ai ensuite trouvé un petit concours qui correspondait parfaitement à ma personnalité, et j’y ai participé.

 

Avez-vous un processus créatif particulier ? Si vous en avez un, pouvez-vous dévoiler une partie de votre secret avec notre communauté ? Où cherchez-vous l’inspiration ?

La première chose que je fais lorsque je souhaite créer, c’est attendre. Je ne veux pas me forcer et faire quelque chose que je vais détester par la suite. Donc je sors et je fais des choses que j’aime, ou je vais sur Internet et je regarde les pages/blogs/chaines de mes artistes favoris, simplement pour m’encourager en me disant « s’ils peuvent le faire, je peux le faire ». Lorsque la motivation arrive, j’esquisse mes idées avant de les réaliser de manière concrète. Il faut être productif, tout en ne se mettant pas de pression. Lorsque vous le pouvez, lorsque vous en avez la force, continuez à noter vos idées !

 

Lorsque vous soumettez une idée, comment faites-vous pour rester positive si elle est rejetée ou si elle n’est pas sélectionnée comme idée gagnante ?

C’est très difficile. J’ai connu de nombreux échecs avant de découvrir eYeka, et je crois que je me suis habitué à la déception. Cependant, toutes ces expériences m’ont appris à faire les choses que j’aime et de ne rien attendre, si ça marche alors je suis heureux, sinon, je laisse tomber et je recommence le lendemain. Lorsque vous êtes créatif, vous ne devez pas vous concentrer sur les côtés négatifs, faites simplement ce que vous aimez et créez ! Lorsque je soumets une création, je lui souhaite simplement bonne chance, puis je me concentre sur un nouveau projet. Et c’est comme ça que je reste positif.

 

Que souhaiteriez-vous réaliser (ou avez-vous déjà réalisé) avec les prix que vous gagnerez/avez gagnés ?

Si je remporte un concours, j’aimerais acheter du nouveau matériel. J’utilise actuellement mon ordinateur de bureau (qui appartient à l’entreprise) et une petite tablette Wacom Intuos. Mais je me suis dit que j’allais investir dans du matériel si j’ai la chance d’avoir assez d’argent un jour. Tout d’abord, j’achèterais un MacBook pro et une tablette graphique Cintiq. J’aimerais développer mon studio et acheter des placards pour mon matériel d’art.

 

Si vous deviez décrire eYeka en 3 mots, lesquels choisiriez-vous?

Si je devais décrire eYeka en trois mots, je dirais : humanité, grand et espoir.

 

Enfin, aimeriez-vous partager quelque chose avec nos créateurs (secret, conseil…) ?

Je veux simplement dire que la vie est courte, alors faites ce que vous aimez et ne vous découragez pas. Je sais que vous travaillez dur pour atteindre vos objectifs, vos rêves, vous méritez d’être heureux, alors traitez-vous correctement et ne vous mettez pas trop de pression. Je n’aurais jamais imaginé dire ça à un aussi grand nombre de personnes dans le monde un jour ! J’étais invisible dans mon pays pauvre, mais ici je suis quelqu’un :)

Merci eYeka pour cette extraordinaire expérience !

 

Merci Vohary ! Il nous tarde de voir vos prochaines créations !

Découvrez-en plus sur le monde de Vohary:
https://sawyercloud.blogspot.com/ 
https://www.patreon.com/SawyerCloud 
https://www.facebook.com/SawyerRALAI/ 
https://www.instagram.com/sawyer_cloud/ 

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Giulia est notre créatrice du mois de Décembre!

By Thomas Langella on mardi 05 décembre 2017 07h00 Featured Authors 0

Salut, eYeka !

Ca y est les décorations de Noël se sont emparées de nos rues et senti le froid de Décembre s'est installé ! Et oui, nous entrons dans la saison des fêtes ! D'où que vous soyez, nous espérons que vous êtes prêts à célébrer ces beaux moments et à profiter des ondes d’énergie positive et autres bonnes choses qu'elles apportent! Pour finir l’année en beauté, nous voulions vous présenter notre superbe créatrice du mois : Giulia ! Suivez-nous, nous allons faire sa connaissance. ;-)

Bonjour Giulia ! C’est un plaisir de vous avoir pour ce mois de décembre !

Pouvez-vous nous parler un peu de vous…

Je m’appelle Giulia Rodilossi, j’ai 26 ans, je suis née et j’ai grandi à Rome, en Italie. J’adore voyager dans le monde entier pour découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux modes de communication. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi de venir au Royaume-Uni pour étudier puis passer ma licence en publicité et marketing. J’ai travaillé pour différentes agences, organisations politiques, studios de divertissement et start-up à des postes très variés, mais toujours dans le domaine de la communication. Je suis désormais responsable marketing freelance pour des réseaux sociaux à Rome.

Quand j’étais petite, je pensais que j’avais juste besoin d’être bonne dans un seul domaine. Puis, en grandissant, j’ai compris que mes passions très diverses et ma capacité à m’adapter à différents sujets et façons de penser constituaient mes meilleurs atouts. C’est pour cette raison que mes expériences sont extrêmement variées, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Donc, si vous voulez savoir quel est le trait de caractère qui me définit le mieux, je dirais : ma nature éclectique. Pour moi, les meilleures idées ne peuvent émerger que si vous êtes ouvert d’esprit et que vous tirez votre inspiration de différentes sources. C’est pourquoi je me considère davantage comme une créatrice qu’une publicitaire ; et eYeka comprend cela parfaitement. C’est aussi pour cette raison que je suis particulièrement fière de l’un des concours que j’ai gagné sur eYeka. En effet, il avait pour cible les hommes en Arabie Saoudite, c’est-à-dire l’une des cultures les plus éloignées et les plus différentes de la mienne !

Vous être membre de notre communauté depuis mai 2017 et vous avez déjà gagné 2 concours ! Bravo ! Comment avez-vous entendu parler de eYeka ?

Un jour, je cherchais des opportunités de création en ligne et je suis tombée sur le site eYeka. Je me suis rendue compte que le crowdsourcing créatif était devenu une activité réelle, qui commençait à intéresser un grand nombre de plateformes. Néanmoins, eYeka est la seule que j’utilise toujours au quotidien. Ce qui m’a attiré chez eYeka, et qui me donne envie de rester fidèle, c’est sa simplicité d’utilisation, le fait que la plateforme attribue une grande valeur à nous tous, les créateurs, ainsi que la variété des concours qu’elle propose. Certains sont très techniques, tandis que d’autres mettent au centre une grande idée fondamentale et insistent moins sur l’exécution globale du projet. Cela nous permet à tous de nous améliorer dans différents secteurs, même lorsque nous ne travaillons pas dans ce domaine d’activité. Par exemple, je suis actuellement finaliste d’un concours de design d’emballage qui nécessitait également la création d’une nouvelle image de marque. Bien que je maîtrise bien Photoshop, je ne suis pas graphiste. Par contre, j’ai énormément d’expérience dans les stratégies de marque. Cela m’a permis de participer tout de même au concours et d’essayer quelque chose de différent. Je trouve cela très malin car le client peut toujours re-proposer un concept solide à un concepteur technique, alors qu’il serait totalement inutile d’avoir un beau design sans pensée stratégique derrière.

Avez-vous un processus créatif particulier ? Où cherchez-vous l’inspiration ?

Je suis très analytique. Je rédige toujours une liste des avantages et des fonctions principales de la marque, et je fais toujours des tas de recherche avant de noter mes idées. Je regarde des photos en ligne et je lis des articles. J’étudie les travaux antérieurs du client et ce que font les concurrents. Je focalise aussi ma recherche sur les différentes utilisations de la marque, s’il en existe plusieurs. Je regarde si une catégorie semble différente mais partage des similitudes dans la façon de gérer la communication de la marque. Lorsque j’ai tout ce matériel, je commence automatiquement à penser à des slogans qui représentent la marque, puis j’essaie de les travailler de façon graphique pour voir jusqu’où je peux pousser chaque concept. Si c’est drôle, est-ce que je peux aller jusqu’à l’absurde ? Si c’est émouvant, est-ce que je peux toucher la personne la moins sentimentale que je connaisse ? Et si je dois aller droit au but ; est-ce que je peux réduire mon slogan à 6 petits mots ? C’est de cette façon que je commence à éliminer des idées, jusqu’à ce que je me retrouve avec la meilleure à laquelle j’aie pu penser et qui réponde à tous les points majeurs de la recherche.

Lorsque vous soumettez une idée, comment faites-vous pour rester positive si elle est rejetée ou si elle n’est pas sélectionnée comme idée gagnante ?

Pour être honnête, ce n’est pas facile. Bien évidemment, personne n’aime perdre, surtout lorsqu’on a investi beaucoup de travail dans un projet, mais j’avoue que je suis particulièrement mauvaise perdante ! Ah, ah, ah ! Mais je dois dire que je suis aussi assez têtue, alors je ne baisse jamais les bras. Je regarde ce qu’ont fait les gagnants de ces concours en essayant de comprendre ce que le client a vu dans leur idée et qu’il n’a pas vu dans la mienne. Et j’essaie de garder tout ça en tête pour mes futures créations. La beauté du concept du crowdsourcing est le fait que vous pouvez vous mesurer à d’autres participants et partager des retours critiques et positifs. Cela nous permet à tous de nous améliorer et, personnellement, cela me stimule pour trouver et concevoir de nouvelles idées.

Que souhaiteriez-vous réaliser (ou avez-vous déjà réalisé) avec les prix que vous gagnerez/avez gagnés ?

Ma plus grande satisfaction vient du fait même de produire quelque chose qui est apprécié par des clients haut de gamme dans le monde entier. En ce qui concerne l’argent est évidemment toujours bienvenu ! Mon objectif est de séparer cet argent de mes revenus professionnels et le mettre de côté. Je n’ai pas envie de le dépenser pour mon futur proche. Je veux pouvoir voir combien j’ai gagné et apprécier le fait que cette somme est le résultat de mon travail acharné.

Si vous deviez décrire eYeka en 3 mots, lesquels choisiriez-vous?

Qualité, communauté et, évidemment, créativité.

Enfin, y a-t-il quelque chose que vous avez envie de partager avec nos créateurs ?

Développer un sens créatif n’est pas aussi facile que ça en a l’air. Cela demande une grande ouverture d’esprit, un engagement déterminé et un peu de courage. Le processus qui vous mène à cela est différent pour chacun mais demande beaucoup de temps et d’efforts. Alors, essayez de vous rappeler ce qui fait de vous un créateur unique et ce que vous pouvez offrir avec vos créations que personne d’autre ne pourra offrir. Essayez même les idées les plus folles, parfois ce sont les meilleures ; et, même si au final elles ne fonctionnent pas, elles vous donneront la motivation pour persévérer et penser différemment. Et, enfin, soyez fier(ère), et ayez confiance en vous et en vos compétences, tout en gardant un état d’esprit ouvert à l’apprentissage dans tout ce que vous entreprenez.

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte

Alorsold est notre créateur du mois de Novembre !

By Thomas Langella on mardi 07 novembre 2017 00h00 Featured Authors 0

Creator of the Month Interview – Alorsold

 

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien ! Les pendules sont désormais à l’heure d’hiver et pour entamer ce mois de Novembre nous vous proposons de découvrir l’histoire de Alex, connu sous le nom d’Alorsold sur eYeka

Pour commencer, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi? Comment as-tu atterri dans le monde de la création ? Que fais-tu en dehors d’eYeka ?

Je dessine, invente et trouve des solutions depuis tout petit. J’ai toujours rêvé d’être inventeur ou dessinateur de BD. Et aujourd’hui je suis designer industriel/produit ce qui est le bon compromis en terme d’expression visuelle et de crea. J’ai fait une partie de ma carrière en Asie et suis de retour en France en tant que Freelance. Je suis passionné par mon métier et m’estime chanceux de me réveiller avec le sourire quand je vais au travail. Le coeur de mon métier est l’innovation par l’usage, je cherche donc à être au plus proche des futurs consommateurs et à comprendre leur besoin. J’apprécie d’autant plus cela car c’est extrêmement enrichissant humainement parlant. Ce que je cherche, c’est à faciliter le quotidien des personnes tout en leur apportant de l’émotion.

 

Tu es membre d’eYeka depuis 2012, peux tu nous dire ce qui t’a amené à rejoindre la communauté?

J’ai decouvert Eyeka par le biais d’un camarade de classe au cours de mon Master à Strate (Paris). Ce qui a motivé ma participation est principalement la diversité des sujets proposés. J’essaie de conserver une approche globale en terme de créativité et de toucher tout. Lorsque j’ai commencé à travailler, je me suis rendu compte de l’importance de ces concours. Ce sont de bons entrainements, sur des sujets concrets et qui m’ont permis d’entretenir cette vision d’ensemble sur les projets. De plus je suis un challengeur, Eyeka me permet de repousser mes limites pour créer mieux. 

Peux-tu nous parler de ton processus créatif lors des concours eYeka ? Où vas-tu chercher ton inspiration?

Je cherche à repousser les limites pour cela, je puise mon inspiration dans beaucoup de choses: internet, expos, expérience perso, voyages. Je suis perfectionniste dans mon travail et essaie de proposer uniquement des solutions que j’utiliserai/acheterai moi meme. Je fais beaucoup de benchmark afin de comprendre le marché et d’imaginer comment améliorer un produit ou un système de manière simple.

 

Es-tu particulièrement fier d’un projet ou d’une réalisation spécifique ?

Je suis assez fière du projet Montain Dew. C’est un projet que je reve de pouvoir utiliser un jour!

Qu’as-tu pu réaliser ou atteindre avec les récompenses que tu as gagnées ?

Passionné de voyage, les récompenses m’ont permises de voyager plus loins ;) 

Peux-tu décrire eYeka au moyen d’une courte phrase ?

Eyeka pour moi c’est un moteur qui me permet de me challenger et de mettre en valeur mon savoir faire dans des domaines variés.

Que souhaites-tu ajouter pour terminer ? Quels conseils donnerais-tu aux nouveaux créateurs?

Ne vous arretez pas au cote concours. Prenez ca comme un entrainement personnel. Soyez fière de chacune de vos soumissions. Créez mieux, créez de l’émotion et inspirez nous!

Merci Axel ! Bonne continuation pour la suite de ton aventure sur eYeka, à bientot sur un prochain concours J

Thomas

Join the conversation, leave a comment

Se connecterCréez votre compte